Comme en jardin givré envahi de lumière

WP_20150203_009

 

 Comme en jardin givré envahi de lumière

Je m’éveille aujourd’hui de mes rêves glacés

Frondaisons des possibles miroitant aux ornières

Pâmoisons inaudibles sur mes sens irisés

 

Pas crissants sur mes neiges tout feutrés d’espérance

J’entends le vent qui vient tout doré de silence

Comme heureuse tempête en mes nuits oppressées

Jaillira l’arc-en-ciel si je sais l’attraper

 

Cet oiseau qui sautille au lilas enneigé

Si fragile et timide affrontant paysage

C’est mon cœur affolé qui revient des naufrages

 

Et malgré les disettes il saura retrouver

Mille graines endormies sous les cristaux d’hiver

Ce printemps qui palpite bannira mes enfers.

WP_20150203_011

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s